Ruches de biodiversité

Accueil » Blog » La forme des ruches

La forme des ruches

By on 2 février 2018

La revue trimestrielle Biodynamis, éditée par le Mouvement d’Agriculture Bio-Dynamique, propose dans le n° 100, pas moins de 12 pages traitant de la qualité de vie des abeilles en rapport avec la forme des ruches.

Avec l’autorisation de Thierry Bordage, son auteur, et des directeurs de publication, en voici un court extrait.

 

RÉSISTANCE AUX MALADIES ET PARASITES

Cela fait dix ans que je ne mets aucun produit, chimique ou autre dans les ruches pour lutter contre le varroa.

Je laisse les colonies construire librement leurs rayons de cire, avec juste une amorce pour celles à cadres. Les colonies essaiment librement et je récupère facilement les essaims primaires et secondaires.

J’apporte une tisane de soin avec des gouttes homéopathiques au printemps et à l’automne et si besoin un nourrissement à base de sucre de canne biodynamique et de miel. Les modèles de ruches sont des Dadant 10 cadres, kenyane, ruche en paille de seigle, Warré, une ruche tronc creusée dans un douglas et un tronc d’arbre où un essaim s’est logé naturellement.

Seules les colonies dans les Dadant et Warré reçoivent les tisanes de soins et sont récoltées. Les autres ne le sont pas.

Les colonies les plus calmes sont dans les troncs, les ruches en paille et la kényane.

Une colonie récoltée dans un compteur électrique et logée dans une ruche Dadant est très vigoureuse. Les essaims primaires se développent bien dans les ruches à cadres.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*