Ruches de biodiversité

Accueil » Blog » A propos de l’isolation des ruches. Par Jean-Pierre Gauthier

A propos de l’isolation des ruches. Par Jean-Pierre Gauthier

By on 12 octobre 2015

A propos de l’isolation des ruches

Au Canada les apiculteurs sont obligés de sur isoler les ruches avec des housses, car naturellement il n’y a pas d’abeilles car il fait trop froid et ils ont beaucoup de mortalité par manque de ventilation.

La surisolation en France a déjà été utilisée mais sans résultat positif.

Au printemps le soleil ne réchauffe pas la ruche qui est trop isolée et l’expansion du couvain est retardée.

Il faut bien comprendre que l’abeille ne craint pas le froid en France car elle y est présente naturellement, donc, elle s’est acclimatée à nos régions.

Beaucoup de personnes croient que les abeilles meurent à cause du froid, c’est faux.

Ce n’est pas le froid qui les tue, mais c’est, soit le manque ou une mauvaise nourriture, les maladies, l’humidité, une mauvaise aération et une colonie trop faible pour hiverner.

Les abeilles sont comme les oiseaux, s’ils peuvent manger à leur faim, ils ont suffisamment de calorie et un tissu adipeux assez important leur permettant de survivre tout l’hiver sans problème.

Si on « surisoles » les abeilles, alors, il faut tricoter des pullovers aux oiseaux !

La nature est là pour réguler ce qui est non viable, si un animal meurt en hiver c’est une sélection naturelle qui permet de ne laisser que les plus forts qui vont perpétuer l’espèce avec les meilleurs éléments.

Je pense que vouloir, à tout prix, sauver une colonie qui « péclote » est une grosse erreur, car c’est propager des abeilles qui n’ont pas tout leur potentiel pour avoir une descendance en bonne santé, ce qui provoque la dégénérescence de la race.

J’ai connu un apiculteur dans la région de Saint-Gervais à côté de Chamonix, qui laisse les fonds de ruche ouvert tout l’hiver et il place les ruches au nord de sa maison pour que les abeilles restent au froid et au calme jusqu’au printemps, de cette façon, il ne sélectionne que des abeilles résistantes et bien acclimatées à sa région.

Si on veut toujours sur protéger ce qui nous entoure, nous allons en faire que des assistés, nos enfants y compris.

Je suis à 1000 m d’altitude, mes fonds de ruche ne recouvrent que la moitié du grillage du plancher, simplement pour éviter que la bise s’engouffre dans la ruche et de cette façon il y a une bonne aération à l’intérieur de la ruche, les colonies passent très bien l’hiver.

Si nous voulons des ruches de biodiversité, nous devons respecter les rythmes de la nature.

On pense toujours à protéger les abeilles du froid, mais en réalité, il faudrait s’appliquer à les protéger du soleil, surtout avec la canicule de cette année où les abeilles ont eu beaucoup de mal à garder les 34° pour le couvain avec des 39°à l’extérieur sur une longue période.

Jean-Pierre G.

 

 

 

Posted in: Vie des abeilles

Comments

  1. ROMAIN
    11 juin 2017

    Leave a Reply

    Bonjour, je ne partage pas votre avis.

    Les abeilles comme vous le dites ne craignent pas le froid. Cependant une isolation de la ruche permet d’éviter une surconsommation de miel justement pour chauffer le couvain durant l hiver. Je ne nourrit quasiment pas avec du sirop ou candi qui n’est pas une bonne nourriture pour l’abeille.
    Avec une ruche conventionnel ce nest pas pareille !!
    La condensation se fait aussi dans les ruches conventionnelles! Dans tout les cas une ventilation est obligatoire isolé ou non !
    Une bonne ventilation se fait par le plancher ET par le toit !

    Vous parlez ensuite qu il faut absolument proteger de la chaleur, vous avez raison ! Et c’est exactement ce que fait une ruche isolé de la même manière qu’une maison bbc. Il fait frais l’été dedant!

    Pour le retard vous avez aussi raison, mais l’essaim est plus robuste en debut de saison.

    Et ce n’est pas de la surprotection! Avec tout les dégâts incontrôlable de l’homme (pesticide, varroa, maladie, selection de race, monoculture, antenne 4g, mausvaise gestion de lapiculteur au niveau hygienne et j’en passe !) N’importe quel essaims empathie de cela et malgré la selection natutel ! Ne vous trompez pas de sujet ou ninduisez pas les gens en erreur.
    J’ai personnellement des ruches isolées et jhabite dans le sud de la france. Jobtient de bien meilleur résultat avec ce type de ruche !!
    Le toit est ventilé ainsi que le plancher.
    J’ai deux balances electroniques avec sondes thermiques. Je peux vous dire qu il fait plus frais l’été dans l isole que fans une ruche en bois 24mm.

    Ce que je peux donc vous dire cest d essayer avant de porter un jugement hâtif meme si a première vu votre reflexion ne semble pas mauvaise.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*